Corsica-Classic, régates de yacht tradition et vieux voiliers autour de la Corse

Vendredi 28 août la force tranquille


Vendredi 28 août, départ de Porto-Vecchio. Le vent est faible, le soleil toujours fidèle au poste : 28°C, régime de brise thermique entre 3 et 6 nœuds de sud-est.

Photo : Olivier Mariotti / Thibaud Assante



SY Morewnna
SY Morewnna
Résultat, une traversée sans remous ni stress pour cette cinquième étape de la Corsica Classic 2015 entre Porto-Vecchio et Santa Giulia. 

Les veilles dames ont hissé les voiles pour le départ de la course à 12h05 mais les plus hargneux ont volé le départ. Trop de bateaux au dessus de la ligne non identifiés ont conduit le comité a envoyer le 1 er substitut pour un rappel général. Toujours aussi belliqueux, l'ensemble de la flotte est resté au dessous de la ligne.

Mais Olympian et Sérénade ont encore une fois franchi la ligne trop tôt, ils ont été rappelé en individuel. Seul Olympian a réparé son OCS.
 

 


 "50 % du challenge se joue au départ", déclarait vendredi le fondateur de la régate, Thibaud Assante. Grand favori depuis le début de la  Corsica Classic Olympian, superbe voilier de lac dessiné par William Gardner en 1913 a ondulé sur une mer lisse tel un dauphin dans l'eau. Pour le reste de la flotte, la bagarre fut permanente tout au long des 13 milles. 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

 


Mouillage Santa Giulia SY Olympian
Mouillage Santa Giulia SY Olympian
Après l'effort, le réconfort. Régatiers et invités de marque ont pu nager au mouillage dans une Méditerranée chaude et transparente avant de se retrouver pour le cocktail dînatoire sur la plage du restaurant gastronomique U Santa Marina dans la baie de Santa Giulia.

  

Mouillage Santa Giulia SY Owl
Mouillage Santa Giulia SY Owl
La soirée Sebago s'est achevée en Dance Floor avec Charles Schillings aux platines dans une ambiance joyeuse et festive...


 

 


U Santa Marina Santa Giulia
U Santa Marina Santa Giulia