Corsica-Classic, régates de yacht tradition et vieux voiliers autour de la Corse

Retour de Yen Li à la Corsica Classic


Le yacht classique “sino-pinsute” Yen Li ( bien que dessiné par un architecte anglais, il fut construit à Hong Kong aux chantiers Cheoy Lee) assume désormais sa “corsitude” récente.

Photo : Françoise Tafani



SY Yen-Li Corsica Classic 2011 Calvi-Girolata
SY Yen-Li Corsica Classic 2011 Calvi-Girolata
Basé à Taverna, charmant port de la côte orientale de l’île de Beauté, il sera mené pour la Corsica Classic 2015 par un équipage corse portant les couleurs du Yacht Club de Campoloro considéré comme l’un des clubs les plus dynamiques en Corse pour sa participation aux régates de voile habitable et pour l’organisation d’épreuves de qualité dont la fameuse thyrrénienne ( Taverna-Capraïa-Ile d’Elbe-Macinaggio ).
 
Après une absence du circuit des régates de tradition due à son installation en Corse, il renoue avec la course et la régate. Son skipper, Maurice Dessemond, a été l’un des premiers à croire à la vocation de la Corse pour le développement du Yachting sportif de tradition en s’impliquant dans la Corsica Classic et plus tôt dans les Régates Impériales, alors qu’il était Président de la Société Nautique de Marseille, considérant les rivages de l’Ile comme l’un des plus parfaits terrains de jeu du nautisme.
 
Ainsi, cette fois avec un équipage insulaire, Yen Li sera l’un des yachts représentant l’Ile de Beauté, parmi les concurrents continentaux, britanniques, italiens, allemands ou suisses, pour cette 6 ème édition d’une Corsica Classic devenue désormais une épreuve incontournable internationale au sein du circuit des yachts de tradition en Méditerranée.